samedi 22 décembre 2018

Plus de tickets pour Raveleijn, les sceptres magiques ... les news du 22 décembre 2018

Du changement pour le spectacle Raveleijn: Efteling commence à cesser la distribution des tickets, jusque là obligatoires pour y assister. Dixit Looopings, le parc a d'abord commencé par des journées tests, calmes ou non, avant de se décider à abandonner le système, les visiteurs se répartissant mieux dans les rangées. Le kiosque distributeur reste en place pour le moment, il sert à l'information.


Les Twinkeltoorts, ou les Sceptres magiques de Pardoes, sont de retour aujourd'hui dans les boutiques du parc, toujours au tarif de 20 euros -12 euros de plus que la variante non interactive- et permettent donc de déclencher des effets dans la zone Fantasierijk (le Royaume de la Fantaisie). 2 sont dans les vitrines de la boutique Efteldingen, 1 dans le coffre fort de la Dwarrelplein en face, 1 sur le cadran solaire un peu plus loin, 1 à la statue de Pardoes, 1 à Polle's Keuken, et 1 au coffre face à Symbolica. Dans la file de l'attraction d'ailleurs, le bâton clignote à proximité du flambeau.



Efteling, ce n'est pas qu'un parc ou des villages de vacances, c'est aussi une division dédiée aux développements d'applications sur smartphones qui développe outre l'appli officielle, des jeux destinés notamment à faire passer le temps dans les files (c'est du moins l'idée à l'origine). Dernier en date: Niemand weet, niemand weet (Personne ne sait, personne ne sait) disponible sur Google Play et Itunes. Le principe: sur l'écran s'affiche une photo et une description d'un personnage du parc néerlandais que vous ne devez pas regarder, en tenant le téléphone sur votre front, face à vos amis, qui doivent vous faire deviner son nom en répondant par oui ou non à vos questions. Dès que vous avez deviné, vous passez le téléphone à un autre joueur et ainsi de suite. Niemand weet est d'ailleurs un clin d'oeil au personnage du Nain Tracassin. Sympa non? Photos de Efteling Nerd sur Twitter:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire